Les gestes qui sauvent la vie en cas d’incendie au bureau

Par   9 février 2017

Malgré l’installation de systèmes anti-incendies toujours plus performants dans les entreprises, nous restons relativement mal préparés à cette éventualité. Quels sont les bons gestes à adopter en cas de sinistre ?

Alertez et réagissez

Si les bâtiments ne sont pas équipés de détecteurs, alertez en actionnant les systèmes d’alarme. Si le foyer peut être facilement maîtrisé, comme une poubelle qui s’enflamme par exemple, tentez d’utiliser le matériel mis à votre disposition pour l’éteindre. Tous les ans, des professionnels de la sécurité incendie vérifient les extincteurs.

Suivre les règles

Le plan et les consignes d’évacuation doivent être affichés dans les couloirs et les endroits stratégiques de l’entreprise. Plusieurs parcours doivent être indiqués pour rejoindre un point de rassemblement où le personnel sera compté pour vérifier que personne n’a été oublié. Suivez ce parcours dans la mesure du possible et empruntez les chemins alternatifs si celui-ci est bloqué par le feu. Pour cela, il est important que les issues de secours ne soient jamais verrouillées. S’il y a de la fumée, marchez tête baissée pour trouver l’air sain qui stagnera en bas et vous évitera une intoxication.

Ce qu’il ne faut absolument pas faire

Premièrement, il ne faut pas céder à la panique. Non seulement elle vous poussera à faire des choix irréfléchis, mais vous risquez de communiquer votre état de stress à d’autres personnes. Un mouvement de panique peut blesser encore plus de gens. Deuxièmement, ne pas ouvrir les fenêtres et les portes, les flammes se propagent en partie grâce à l’oxygène contenu dans l’air. Les portes coupe-feu ont pour but de réduire cet apport en cas d’incendie. N’empêchez donc pas leur fermeture. Ne pas courir ou se rouler par terre lorsque nos vêtements brûlent, car cela attise le feu. Le seul moyen est de couvrir la personne d’un tissu épais pour étouffer les flammes. Enfin, n’ouvrez jamais une porte avant d’avoir vérifié qu’elle n’est pas chaude. Si c’est le cas, cela signifie que le feu est juste derrière et vous risquez, en faisant entrer de l’oxygène, de créer un retour de flamme meurtrier.

Laisser un commentaire